Nos réalisations

Développement urbain durable

L'aftrp entend participer activement aux objectifs nationaux et internationaux en matière de développement durable, notamment en introduisant une recherche d'excellence environnementale dans chacune de ses interventions.
Accompagnant depuis de nombreuses années les communes et les intercommunalités dans leurs projets innovants, participant à différents groupes de travail, nouant des partenariats fructueux, l'aftrp développe plusieurs quartiers durables en Ile-de-France.

L'approche opérationnelle engagée par l'aftrp a ainsi pour objet de :
Concevoir des projets répondant aux critères du développement urbain durable
Réaliser des espaces publics durables
Assurer la qualité environnementale des bâtiments

Ris-Orangis (91) zac de «L'eco-quartier du val de Ris »

Un site exceptionnel. Les Docks de Ris, c'est un ensemble de friches industrielles d'une superficie de 18 hectares, situé dans le secteur dit du « bas de la ville » de Ris-Orangis. Composé de bâtiments des années 1880 emblématiques de la ville ainsi que d'un plan d'eau au cœur d'un boisement, c'est un espace exceptionnel le long des rives de la Seine à quelques minutes à pied de la gare. Sur cette parcelle, la ville de Ris-Orangis a choisi d'imaginer un urbanisme durable et novateur, et a confié à l'aftrp l'aménagement du site. Un projet durable. En décidant d'aménager le site des Docks de Ris, il a été conçu les principes d'un développement urbain durable à l'échelle d'un quartier. Cet éco-quartier ouvert sur la ville et le fleuve, occupe une place importante dans l'agglomération d'Evry Centre Essonne. Il représente le point de départ d'un urbanisme nouveau, appelé à constituer une référence pour d'autres projets du territoire. Un urbanisme alternatif. Il s'agit de mettre en œuvre une nouvelle façon de construire et d'habiter, c'est-à-dire de concevoir un cadre de vie harmonieux et durable. Trois principes ont guidé la définition du projet : - les habitants doivent vivre dans un environnement réconciliant l'urbain et la nature ; - le quartier doit être un lieu de mixité et de rencontres ; - la ville doit permettre et favoriser l'exercice d'une citoyenneté active et la poursuite de la vie culturelle et artistique.

Garges-Lès-Gonesse (95) – La Muette

Le projet urbain du quartier de la Muette crée un quartier de ville avec des espaces publics de qualité et une architecture contemporaine de très bon niveau, dans une conception d'ensemble qui autorise une densité cohérente avec les exigences du développement durable et la viabilité de commerces et services de proximité.

L'opération a engagé un changement fort de la composition du parc de logement du quartier puisque celui-ci passe de 1300 à 1500 logements avec une composition initiale de 90% de logements sociaux et 10% en copropriété dégradée à terme à 70% de logements sociaux (30% neufs, 40% réhabilités), 25% d'accession neuve et 5% de locatif libre.
L'opération aborde sa dernière phase avec les travaux de la dernière opération de logements prévue pour mi 2014.

L'opération a été promue aux Journées de la rénovation urbaine durableS et au premier appel à projet Eco Quartier du MEDDM.

Architecte : Badia Berger Architectes

Chanteloup-les-Vignes – L'éco-parc « Les Cettons »

Créé dans la continuité du parc d'activités des Cettons I, l'Eco-parc des Cettons est destiné à accueillir une vingtaine d'entreprises à vocation artisanale et industrielle sur une surface de 25 hectares. Les réflexions de l'aftrp, du paysagiste Frédéric Dellinger et de l'agence d'urbanisme Territoires Sites et Cités, ont permis d'intégrer le site dans le paysage de la boucle de la Seine, de la plaine de Chanteloup-les-Vignes et des coteaux du massif de l'Hautil. Les ambiances du futur parc s'harmoniseront avec des éléments structurants du lieu : présence d'anciens vergers, plaine agricole, bosquets, sentes rurales... La démarche de développement durable a été pensée de façon très pragmatique, à chaque étape du projet : quels sont les matériaux durables à privilégier, comment optimiser l'éclairage public, gérer les eaux pluviales ou encore aménager des espaces communs pratiques et harmonieux. Pour concrétiser cette démarche, plusieurs actions innovantes sont à l'étude. Ainsi des candélabres photovoltaïques et éoliens sont actuellement testés sur le site-même, les essais permettront de déterminer la technique la plus appropriée à l'éco-parc. Un partenariat avec le laboratoire régional de l'ouest parisien (LROP) a également été mis en place, sur le choix du revêtement de voirie. Sous l'impulsion de la communauté d'agglomération des deux Rives de la Seine et de l'aftrp, les entreprises s'impliquent également dans le processus. Les deux plus importantes entreprises, dont l'arrivée est prévue fin 2010, étudient l'implantation de panneaux solaires sur le toit de leurs bâtiments. Environ 40 000 m² de panneaux solaires devraient être installés, permettant la production de 1,5 MW. A terme, ce sont plus de 600 emplois qui participeront à la dynamique économique de ce territoire de la boucle de Seine, dans un environnement et selon des modalités de fonctionnement exemplaires.

Cormeilles-en-parisis (95) « Les Bois Rochefort »

Une opération de grande envergure en habitat et activité avec l'objectif d'une valorisation des qualités paysagère et environnementale du site.

Le programme de cette opération prévoit la construction de 1 800 logements (dont 750 déjà réalisés) énergétiquement performants (labels HPE, THPE, Minergie, BBC…), d'une résidence étudiante, d'une résidence pour personnes âgées, d'un foyer pour autistes, de 4 800 m² de commerces de proximité, de 40 ha d'activités, d'un centre commercial, d'équipements publics et de vastes espaces publics dont une « coulée verte » de 12 ha.

Bois d'Arcy (78) « La Croix-Bonnet »

Une démarche de qualité architecturale, paysagère et environnementale, a été mise en place par l'AFTRP pour accompagner la réalisation, puis la gestion dans le temps, de ce quartier. De grandes disponibilités foncières permettent l'organisation de ce quartier autour de trois 3 composantes :
- un parc d'activités couvrant environ 50 ha, destiné à recevoir des activités tertiaires ou industrielles bien différenciées, et disposant de services aux entreprises ;,
- des terrains en compte propre destinés des activités industrielles, tertiaires ou mixtes ;,
- un quartier d'habitat occupant une surface d'environ 34 ha, et accueillant 1100 logements.
- Des espaces paysagers d'une superficie de 36 ha, qui se composent de la Rigole des Clayes et d'un vaste espace naturel en lisière de la forêt domaniale de Bois d'Arcy.

 

Wissous (91) « Le haut de Wissous »

Le parc d'activités des Hauts de Wissous, de 33 ha, s'inscrit dans une démarche de qualité paysagère et environnementale. Il a reçu, le 17 septembre 2008, à Nuremberg, le Prix International Tendances « Construire avec le vert » attribué par l'Union Européenne des Entrepreneurs du Paysage, pour la qualité des aménagements et du système de gestion des eaux pluviales de l'opération. Ce prix récompense la conception et la réalisation du parc public de 6 ha, qui conjugue harmonieusement un caractère urbain et une ambiance naturelle. La fluctuation des eaux de pluie est utilisée de façon à dessiner un paysage changeant, par l'aménagement de bassins en cascades. Choix esthétique et technique, cette solution de traitement des eaux pluviales tire profit de la topographie et en intègre les contraintes, comme l'absence d'exutoire vers l'autoroute A 6.


L 'aftrp

Présentation institutionnelle
L'aftrp développeur urbain au service des collectivités locales publiques
L'aftrp est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), créé par l'Etat en 1962 ...
Lire la suite

+ Le sens de l'intérêt général

+ Une large palette de missions

Métiers

+ Etudes et Montage d'opérations

+ Ingénierie foncière et immobilière

+ Aménagement

+ Constructions publiques

Organigramme  voir

Documentation consultable en ligne

Documents généraux

Les "Lettres de l'aftrp"

Statuts Consulter

Conseil d'administration Consulter

 
Haut de page